Les formidables pouvoirs de l'ortie

Mis à jour : mars 24

Aujourd’hui j’aimerais vous parler d’une plante extraordinaire. Le plus extraordinaire c’est que vous pouvez la trouver partout : elle est à portée de main dans tous les jardins.

Cette plante, c’est l’ortie. Vous la connaissez sûrement. Elle pousse à l’état sauvage.


Des boissons et plats gourmands à base d’orties

Depuis plusieurs semaines, j’en cueille tous les jours dans mon jardin.

J’utilise les feuilles d’ortie pour me concocter des infusions détox et dépuratives en ajoutant un sachet d’infusion au thym. C'est aussi savoureux avec une infusion vanille-fraise. Je bois ce jus revitalisant et re-minéralisant à longueur de journée.

Je cuisine également des tartes gourmandes aux légumes avec les feuilles d’orties, des tomates, oignons et champignons.

Mais encore, des croquettes de légumes à base de farine complète bio, de lentilles bio, d’échalotes, et de feuilles d’ortie. Ou bien des pizzas végan. Des smoothies fruités…



Résultats d’une cure d’ortie = 100 % bien-être, vitalité & beauté

Après quelques jours d’essais, je peux juste vous dire que ces feuilles sont géniales.

C’est gratuit, bio, accessible (dans mon jardin) et hautement bénéfique pour ma ligne et ma santé.

J’ai plus d’énergie, meilleure teint; la digestion est meilleure.

En fait, au-delà de ces effets immédiats, je vais vous expliquer les vertus médicinales de cette plante.


Des vertus médicinales multiples

Son exceptionnelle richesse en vitamines et minéraux en font un excellent tonifiant pour lutter contre la fatigue et l’anémie, pour stimuler l’organisme, pour booster les capacités intellectuelles, pour retrouver force, courage et vitalité.

L’ortie a une action re-minéralisante.

Elle contribue à la beauté des cheveux et des ongles.

Elle nettoie et draine l’organisme en remettant en circulation les toxines, de sorte à ce qu’elles puissent être éliminées naturellement par les reins.

Elle nettoie le sang et aide à le régénérer.

Elle aide à combattre de nombreux petits mots de la peau : acné, maladies chroniques de la peau, urticaire.

Elle permet de réduire le stress.

Elle contribue à l’équilibre acido-basique. C’est une plante alcalinisante. Cette caractéristique est très intéressante pour retrouver la ligne et la santé.

C’est une plante diurétique. Elle stimule la diurèse (la quantité d’urine produite).

Elle stimule la sphère digestive (estomac, intestins, vésicule biliaire…) facilitant ainsi la digestion.

Elle peut soulager de l’asthme et des allergies saisonnières.

Elle a une action anti-inflammatoire utile en cas d’arthrite, d’arthrose, de rhumatisme.

Elle a des propriétés glycémio-régulatrices. Elle contribue à la stabilisation du taux de sucre dans le sang grâce à sa richesse en certains oligoéléments (zinc, manganèse, sélénium…) Ce qui en fait un aliment allié de votre ligne.

Elle a des vertus astringentes et hémostatiques (c’est-à-dire qu’elle arrête les saignements). En cas de règles abondantes, elle peut être particulièrement indiquée.

Elle a des vertus antiseptiques et cicatrisantes. On peut l’utiliser en externe pour soigner les petites blessures, le mal de gorge, les infections de la bouche.


Toutes ces vertus s’expliquent par la composition de la feuille d’ortie. Je vais maintenant dresser une fiche technique de cette plante en or. Vous connaîtrez toutes les richesses qu’elle contient.



L’ortie est un concentré de nutriments essentiels

Il faut savoir que l’ortie est un concentré de nutriments. C’est pour cela qu’elle est particulièrement intéressante pour votre santé et votre ligne. Rappelez-vous ce que je vous explique dans la séquence sur la nutrition dans le livre ou le coaching : pour pouvoir fonctionner de façon optimale et pour pouvoir maigrir, l’organisme doit disposer de tous les nutriments qui lui sont nécessaires.


Je vous propose une analyse nutritionnelle de l’ortie


Valeur nutritionnelle de l’ortie fraîche, pour 100 g

Valeur énergétique : 82 calories

Eau 80 g

Protéines 8 g

Lipides 1 g

Glucides 9 g

Vitamine C 333 mg

Vitamine B1 0.15 mg

Vitamine B2 0.15 mg

Calcium 630 mg

Fer 7.8 mg

L’ortie : le concentré de protéines indispensables aux végétariens et végétaliens

L’ortie contient les 8 acides aminés essentiels à l’organisme


La feuille d’ortie est particulièrement riche en protéines : elle possède l’un des taux de protéines les plus élevés du règne végétal. La majorité des autres légumes cultivés affiche en moyenne 1 à 2 g de protéines pour 100 g de produit.

Sa protéine est d’excellente qualité. Elle contient 18 acides aminés différents sur les 20 existants et notamment les 8 acides aminés essentiels : isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane et valine. Or, la plupart des végétaux ne contiennent pas tous les acides aminés essentiels. Ce qui fait de l’ortie une alliée indispensables aux végétariens et végétaliens. Son apport en protéines est même supérieur à celui du soja !


L’ortie est bien pourvue en chlorophylle. La chlorophylle oxygène, désintoxique l’organisme et rétablit l’équilibre acido-basique.


L’ortie contient 6 fois plus de vitamine C que l’orange !

L’ortie contient des vitamines, en particulier de la vitamine C en grande quantité. Elle en contient 333 mg pour 100 g, c’est presque deux fois plus que le persil et six fois plus que l’orange ! Eh oui ! Contrairement aux idées reçues, l’orange est loin d'être l'aliment le mieux pourvu en vitamine C. Les AJR (apports journaliers recommandés) en vitamine C sont de 80 mg. En consommant 100 g d’ortie, vous serez bien au-dessus.

L’ortie apporte aussi des vitamines du groupe B notamment la vitamine B9, de la provitamine A, des vitamines E et K.

L’ortie contient plus de fer que la viande de bœuf !

L’ortie recèle de nombreux minéraux : silice, fer, magnésium, calcium, bore, sélénium, manganèse, potassium, soufre, zinc, phosphore.

Étonnant : elle contient presque deux fois plus de fer que le bœuf et autant que le foie de veau cuit !


L’ortie contient 4 fois plus de calcium que les yaourts !

Elle est aussi particulièrement bien pourvue en calcium avec 630 mg pour 100 g. C’est deux fois plus que les amandes et quatre fois plus que les yaourts !

Elle contient du soufre qui agit sur le système métabolique et digestif, entretient la santé du cuir chevelu, soigne des petites infections de la peau….

Elle contient du zinc qui a un effet anti-inflammatoire intéressant.

Elle propose des combinaisons de nutriments gagnantes.

Elle associe le calcium au bore : le bore facilite l’assimilation du calcium. Elle associe la vitamine C au fer : la vitamine C facilite l’assimilation du fer indispensable pour les globules rouges et l’oxygénation des tissus.





L’ortie est une plante pour lutter contre le vieillissement

L’ortie contient des flavonoïdes, une source importante d’antioxydants dont le rôle est de lutter contre les radicaux libres à l’origine du vieillissement et de nombreuses maladies liées.

L’ortie contient de la glucokinine, une substance qui ferait baisser le taux de sucre dans le sang, d’où son effet sur le diabète. Cela a été démontré par certaines études scientifiques. De ce fait, si l’ortie fait baisser le taux dans le de sucre dans le sang, elle aide activement à retrouver et préserver la ligne.

L’ortie contient de la sécrétine, une hormone qui stimule l’ensemble du système digestif : estomac, intestin, pancréas.


À retenir :


100 g de feuilles d’orties fraîches et crues apportent :

• jusqu’à 50 % des AJR (apports journaliers recommandés) en calcium pour les enfants, les adolescents et les femmes de plus de 55 ans. Et jusqu’à 70 % des AJR pour les adultes.

• Jusqu’à 100 % des AJR en fer pour les hommes et 50 % pour les femmes.

• Jusqu’à 400 % des AJR en vitamine C.

Pour toutes ces raisons, je vous recommande vivement de vous y mettre.


Quelques indications pratiques


Cueillir les orties sur des zones non polluées

Faites attention à l’endroit où vous cueillez vos orties. Évitez les orties qui poussent à côté de champs agricoles non bio. Cherchez des terrains non pollués et fertiles sur lesquels poussent les orties.


Techniques de cueillette

Attention, la feuille d’ortie est particulièrement urticante.

Lors de la cueillette, munissez-vous de gants, ciseaux et sac.

Couper les tiges d’orties à la racine. Constituez un bouquet.

Mettez-les à tremper dans un récipient d’eau. Et coupez les feuilles les unes après les autres avec le ciseau tout en conservant vos gants.


Pour ne pas vous piquer

Faites attention à ne pas vous piquer. Les orties mouillées, cuites ou ciselées menues (grâce à l'effet mécanique d'une lame de ciseaux) perdent leurs propriétés urticantes. Vous pouvez les manipuler sans vous faire piquer.


Source : "L'ortie c'est malin", Alix Lefief-Delcourt, éditions Leduc.s, Paris, 2012


Marie-Anne


14 vues

© 2017 par L'Agence Anticipe17 Siren 792 957 805

66, avenue des Champs-Elysées 75008 PARIS

Franchise de TVA

La Méthode M est une marque déposée et un concept protégé

Directrice de publication : Marie-Anne Le Berre

Contact mail : coaching.lamethodem@gmail.com
Tel : +33 (0)767 777 453